Description de la publication

Description de la publication - Référence : 17/01

Pistes pour une progression en DASPA
Français langue de socialisation et de scolarisation

Couverture

Domaine

Auteurs

Niveaux

Enseignement secondaire

Détail

Référence : 17/01
Dépôt légal : D/0937/2017/001
1re édition
Première parution en : 2017

Prix :

15.5 Euros - Nouveau

Conditionnement

1farde
100pages
 

 

Résumé

Dans le réseau organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles (WBE), plusieurs écoles ont fait le choix de favoriser l'accueil des élèves primo-arrivants selon les dispositifs des décrets de 2001 et de 2012 en organisant des DASPA, autrefois appelées classes-passerelles. Le DASPA, que ce soit par la multiplicité et la diversité des origines socioculturelles et linguistiques de ses élèves, le mélange des âges, ou par la grande différence des parcours de scolarisation antérieure, est sans doute le lieu le plus hétérogène de notre enseignement. En outre, l'arrivée de nouveaux élèves dans la « classe-passerelle », tout comme le départ de la classe, se font à n'importe quel moment de l'année. Ces mouvements incessants au sein de la classe complexifient la tâche de l'enseignant dans le maintien d'une progression cohérente. Dans l'enseignement secondaire, l'enseignant a devant lui des profils d'apprenants très variés (de 12 à 18 ans) : adolescents analphabètes qui ne maitrisent pas le geste graphique ; élèves scolarisés dans une autre langue et culture scolaires ; jeunes qui utilisent bien la langue usuelle française mais qui ont besoin d'une remise à niveau dans certains champs disciplinaires, dans la maitrise des discours et des démarches propres à notre système scolaire. Selon les établissements, les modalités d'organisation varient : soit mise en place d'une classe unique, soit de plusieurs classes. Il est clair cependant que la création de classes d'âges et de niveaux de maitrise de la langue favorise les acquisitions sur le plan linguistique et cognitif.